Editions Strandflat
Editions Strandflat (Saint-Malo)
http://strandflat.fr/



Opulenz kann kippen
Mercredi, 09 Mai 2018 20:30   
couverture Opulenz kann kippen
Dans la collection "Artzines" de Strandflat, voici "Opulenz kann kippen" de Nienke Ka-Boom, artiste berlinoise. Un égozine érotique sur les nuits à Berlin, illustré de dessins au feutre, à l'aquarelle, au crayon.
Format : A5, 16 pages, couleur.
Tirage : 50 ex.
Prix : 6 € port compris (www.strandflat.fr)
 
Affichage Sauvage #1
Lundi, 07 Août 2017 22:45   
alt
Fanzine néoréaliste.
Hommage à Jacques Villeglé qui, depuis 1947, arpente les rues en archéologue rupestre, collectant les paysages éphémères qui fleurissent que les murs des centres urbains.
Ce fanzine est constitué de photographies d'affiches lacérées observées en France de mai à juillet 2017, de Clermont-Ferrand à Dieppe, en passant par Annecy, Royan, Nantes et Saint-Malo.
16 pages A5, 250 gr. gloss, quadri.

Edition courante limitée à 30 ex. (5 €)
Edition d'artiste limitée à 15 ex., signés et numérotés (15 €). Chaque couverture est unique avec encollage de fragments d'affiches lacérées collectées dans les rues. Un fragment de mille-feuilles d'affiches de format A5+ est également inséré dans chaque exemplaire.

alt
 
Zine Award Sucks
Vendredi, 23 Juin 2017 17:06   
ZUS
Fanzine collectif regroupant des oeuvres graphiques (peintures, sculptures) et des textes (poèmes, correspondances) d'artistes nord-américains (USA, Canada), européens (France) et brexités (UK). Tendance Art brut / outsider art. 
Projet piloté par Seitoung, né sur le forum Zine Nation à la suite d'une polémique autour d'un concours de fanzines payant organisé aux USA.
Format A5, 24 pages. N&B et couleurs.
30 ex. numérotés à la main. 
 
Geometric Lines
Samedi, 04 Février 2017 17:36   
Sixième titre de la collection "Artzines" éditée par Strandflat : GEOMETRIC LINES par Carolina & Ruliano. Des photographies surannées réhaussées de figurations géométriques.
Petit fanzine A5 à l'italienne, 16 pages quadri. 40 ex.. 2.5 €  (+ 2.7 € de fdp)
+ 10 ex d'artiste avec un collage inédit à l'intérieur. (15 € + 2.7 € fdp)

Geometric italien surligne BAT
 
Cités imaginaires
Jeudi, 24 Novembre 2016 17:31   
"Cités imaginaires" est un artzine d'Antony Squizzato édité par Strandflat.

Une sélection d'aquarelles rehaussées au feutre publiées sous la forme d'un petit fanzine A5, quadri, papier 250 gr blanc. 40 ex. en édition courante et un tirage de tête limité à 10 ex, numérotés, signés et comprenant une oeuvre originale (disponible début décembre).

Certains y verront des Shadoks post-modernes, d'autre un rapprochement avec l'abstraction de Paul Klee. C'est du Squizzato avant tout ! Ces cités sont le fruit de l'imaginaire de l'artiste qui, contrairement à son autre travail souvent préparé et utilisant des techniques plus complexes à mettre en oeuvre, travaille ici de façon
spontanée et libère son cerveau pour laisser l'encre et l'aquarelle glisser sur le papier, laissant se former des sociétés utopiques.
Dans ces cités, l'arrière-plan est réalisé à l'aquarelle de façon minimaliste, graphique et abstraite. Il sert de cadre, d'environnement, et l'artiste se plait à dessiner des transparences et des blocs graphiques comme un enfant jouerait avec des legos. Ensuite, il dessine à l'encre – pinceau ou stylo – des personnages, des structures architecturales, des éléments organiques, qui forment un microcosme qui renseignera sur le nom de cette nouvelle cité où voitures et ascenseurs ont cédé la place à des échelles et des escaliers que n'auraient pas renié Escher Super Mario.
L'artiste interroge sur l'évolution de la structure des villes, et les interactions entre des individus qui se retrouvent de plus en plus seuls alors que la ville ne cesse de se développer dans l'horizontalité et la verticalité. Ainsi, des personnages récurrents apparaissent pour les peupler : l'homme-oiseau, composé d'un bec, deux yeux, et deux pattes, à la fois homme qui rêve d'ailleurs, et oiseau sans ailes pour s'envoler. On trouvera également des « lovers », qui fonctionnent par couple, essayant de se rapprocher malgré les embuches de la vie moderne, et pourraient citer leur leitmotiv shadokien : « Ce n'est pas parce que l'on est proches que l'on n'est pas loin. »

citesimaginaires
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2

un site créé et géré depuis 2007 par Albert Foolmoon

DIYzines DIYzines